Membre
Membre Trouver un membre

Nouvelle

Un nouveau président pour la SPACQ

La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ) désire annoncer que Monsieur Edgar Bori, auteur-compositeur et interprète, a été élu président de son conseil d'administration. Il succède ainsi à Monsieur Mario Chenart qui a occupé ce poste au cours des cinq dernières années.

« Je suis très heureux de relever ce nouveau défi et remercie mes collègues pour leur confiance. L'industrie culturelle québécoise fait présentement face à d'importants défis : les modèles économiques sont à redéfinir, la communication entre les consommateurs et les artistes doit être repensée et nous devons convaincre les gouvernements de l'importance de notre action. Au cours de mon mandat, je m'efforcerai donc de consolider les ponts que nous avons mis des années à bâtir avec nos partenaires essentiels : les radiodiffuseurs, les législateurs et les consommateurs », de déclarer le nouveau président Edgar Bori.

« Je suis très heureux de passer le flambeau à mon ami Edgar Bori. Je suis convaincu que sa connaissance étendue des principaux enjeux de notre industrie contribuera à faire de lui un excellent président. Je tiens à remercier tous mes confrères qui, au cours des cinq dernières années, m'ont toujours témoigné respect et confiance. Ce fut un honneur de servir les intérêts des auteurs et des compositeurs », de dire Mario Chenart, qui siègera toujours au conseil d'administration de la SPACQ à titre d'administrateur et de président sortant.

Quant à Me Jean-Christian Céré, directeur général de la SPACQ, il tient à souligner l'ampleur de l'implication du président sortant : « Mario Chenart a donné sans compter au cours des cinq dernières années. Grâce à lui, la SPACQ fut de toutes les batailles importantes et notre voix fut entendue au sein de toutes les tables de concertation pertinentes. Mario est un rassembleur et son impulsion aura souvent permis aux différentes factions de l'industrie de mieux collaborer. Évidemment, on ne saurait passer sous silence son implication importante au niveau du développement de la formation professionnelle. Grâce à lui, notre programme de formations a décuplé et il a ainsi permis à des milliers de compositeurs de perfectionner leur art. »
Retour