Membre
Membre Trouver un membre

Nouvelle

Retour sur Les Rencontres d'Astaffort: Une
expérience enrichissante

En mai dernier, la SPACQ, avec le soutien de Musicaction, développait un premier partenariat avec Voix du Sud afin d'envoyer deux membres auteurs-compositeurs-interprètes pour participer aux Rencontres d'Astaffort, ces fameuses semaines d'écriture initiées et chapeautées par Francis Cabrel, dans son coin de pays. Ainsi, Éric Charland et Amélie Larocque ont eu l'occasion de collaborer avec douze autres auteurs-compositeurs afin de créer de nouvelles œuvres et, qui sait, développer leur carrière à l'international. Cette semaine s'est bouclée par une prestation musicale de tous les participants, laquelle peut être visionnée ici. Nos deux jeunes créateurs ont été enchantés de leur expérience. Voici d'ailleurs ce qu'ils en disent :

 

« Le stage d'Astaffort fut d'une grande utilité dans ma carrière d'auteur-compositeur-interprète. Il m'a non seulement permis de prendre le pouls de la réalité et des différences de l'industrie musicale française, mais il m'a également beaucoup appris sur mon travail d'auteur ou de compositeur pour d'autres artistes. Le fait de devoir écrire pour des artistes d'horizons complètement différents en l'espace de 5 jours fut une expérience intense, mais ô combien enrichissante. J'ai aimé pouvoir me mettre dans le rôle seulement de l'auteur ou bien seulement de l'interprète, chose que je n'avais pas souvent faite auparavant. En bref, quelle expérience! Je recommencerais demain matin! »

Éric Charland

 

« Durant le stage, des liens très forts se tisseront entre les participants. De ces affinités naîtront des chansons de haut calibre. Il se peut aussi que les différences de visions et de styles musicaux ouvrent les horizons des créateurs. L'expérience des Rencontres d'Astaffort apporte également de nouvelles façons d'éviter le syndrome de la page blanche. Les formateurs à notre disposition pendant le séjour sont très ouverts. Ils considèrent tous les créateurs comme des artistes à part entière. Finalement, les Rencontres d'Asttafort sont faites pour les durs. Il faut pouvoir supporter les nouvelles amitiés et les collaborations durables, endurer la bienveillance de l'organisation, encaisser de nouveaux outils pour mieux créer, et recevoir de plein fouet une dose d'amour du public d'Asttafort... Je lève mon verre de Boiron à toute l'équipe des Rencontres d'Asttafort. Merci pour cette expérience inoubliable. Je vous aime. »

Amélie Larocque

 

Nous sommes très heureux de cette première expérience et la SPACQ aura certainement l'occasion de réitérer et planifier une nouvelle participation l'an prochain. À suivre !
Retour