Membre
Membre Trouver un membre

Nouvelle

L’inis agira dorénavant comme mutuelle de
formation dans le secteur de l’audiovisuel

Le 19 mai dernier, la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) a confirmé l’agrément de L’inis à titre de mutuelle de formation dans le secteur de l’audiovisuel. Par cette reconnaissance, L’institut devient l’organisme officiellement responsable de structurer, de développer et d’offrir des services de formation répondant aux besoins particuliers de la main-d’œuvre travaillant dans le secteur de l’audiovisuel de même qu’aux changements technologiques ou structurels du marché.

 

« Il était inconcevable que la dissolution du Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec (RFAVQ), annoncé en février dernier, entraine la disparition d’un outil collectif permettant d’apporter des solutions aux problématiques de développement et de reconnaissance des compétences dans le secteur de l’audiovisuel », a déclaré par voie de communiqué monsieur Michel G. Desjardins, directeur général et directeur des programmes de formation de L’inis. 

« C’est pourquoi L’institut a proposé aux organismes membres du RFAVQ de prendre le relais. Ce qu’ils ont accepté avec enthousiasme. C’est donc fort de cet appui et de la recommandation positive de Compétence Culture (le comité sectoriel de la main d’œuvre en culture) que L’inis, vingt ans après le début de ses activités, devient plus que jamais le centre de formation professionnelle conçu pour et par le milieu du cinéma, de la télévision et des médias interactifs », a également fait savoir monsieur Desjardins.

 

La reconnaissance de L’inis comme mutuelle de formation a nécessité des modifications à ses règles de gouvernance. Ainsi, la catégorie membre – Mutuelle a été créée à l’intention des 15 associations et syndicats ayant confirmé à ce jour leur adhésion à la mutuelle mise en place par L’inis. Le 6 juin dernier, les représentants de ces organismes ont élu trois des leurs au conseil d’administration de L’inis : Pierre Blanchet de l’Union des artistes; Jean-Claude Rocheleau de l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son; et Caroline Fortier de l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec. Cette dernière a par la suite été nommée vice-présidente Formation mutualisée. À ce titre, elle présidera le Comité permanent de la formation mutualisée qui a pour mandat d’évaluer et de préciser les besoins de formation dans le secteur de l’audiovisuel, de les prioriser et de formuler des recommandations au conseil d’administration de L’inis.

 

Avec l’intégration des formations mutualisées, qui viennent s’ajouter aux programmes existants (programmes réguliers, microprogrammes et cours à la carte), l’offre de formation de L’inis couvre dorénavant toutes les disciplines du cinéma, de la télévision et des médias interactifs. Elle s’adresse à une clientèle diversifiée de professionnels, qu’ils soient en début de carrière ou en exercice depuis longtemps. Les premiers cours mutualisés seront offerts dès l’automne 2016. Pour cette première année, le programme reprend essentiellement celui envisagé par le RFAVQ avant sa dissolution. Les activités de formation mutualisée relèveront du Service de la formation professionnelle continue de L’inis dirigé par monsieur Samuel Escobar.

 

L’inis contribue au développement du milieu professionnel du cinéma, de la télévision et des médias interactifs du Québec et du Canada en mettant à la disposition des individus et des entreprises des programmes de formation et d’accompagnement favorisant la diversité des contenus et répondant aux exigences et aux transformations des marchés de l’audiovisuel, des communications et du divertissement. L’inis est la mutuelle de formation reconnue dans le secteur de l’audiovisuel.

Retour