Membre
Membre Trouver un membre

Formations en personne et par Zoom

  • Quand

     

    Samedi 12 septembre 2020

    Samedi 19 septembre 2020

    Samedi 26 septembre 2020

    Samedi 3 ocotbre 2020

     

    9h00 à 12h00 via Zoom

  • CoûtsMembre: 80.00 $
    Non-membre: 80.00 $
  • PlacesNombre de places: 10
    Places restantes: 0
  • Plateforme ZOOM 

  • Inscription

     

    Offerte en priorité aux #membrespacq jusqu'au 16 aôut 2020

     

    Coûts d'inscription: 80.00 $

     

    Liste d'attente disponible

  • Coordonnateur

    Jean-Richard Lefebvre

    SPACQ

    (514) 845-3739 poste 2 ou 1 (866) 845-3739 poste 2

    jrlefebvre@spacq.qc.ca

  • Trousse à outils pour chansons en panne (4 samedis)

*Puisque cette formation est financée par le gouvernement du Québec, celle-ci vise à améliorer la situation en emploi ou les revenus des participants. L’amélioration de la situation en emploi concerne les possibilités d’embauche ou encore l’augmentation de revenu de travail autonome par l’accroissement de possibilités de contrats ou de revenus auto générés. Vous devez vous inscrire à cette formation dans cette optique.

 

*Les places seront accordées selon le principe du premier arrivé premier servi, en accordant la priorité aux membres de la SPACQ. Les non-membres pourront s’inscrire à compter du 17 août, en étant placés d’ici là sur la liste d’attente. De plus, à la demande du subventionneur, la SPACQ doit s'assurer que la majorité des participants habitent le Grand Montréal.

*Les participants hors-Québec peuvent être admis à la formation, sous certaines conditions. Veuillez contacter le coordonnateur pour plus d'informations.

 

*Vous devez être auteur-compositeur, écrire des textes de chansons en français et être présent à la majorité des dates de cette formation pour vous inscrire. Les étudiants ne sont pas admissibles.

 

 Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, la formation sera octroyée en ligne

 

Trousse à toutils pour chansons en panne

Le but de la formation est d’offrir aux participants des outils qui leur permettront de donner une seconde vie à des chansons non terminées ou de bonifier des œuvres un peu redondantes. Par le biais d’exemples et d’exercices répartis sur cinq demi-journées, le formateur démontrera l’importance de la clarté d’un texte, de la présence d’un hook et d’une bonne structure d’une chanson.

Le fil est souvent très mince entre une chanson qui marche et une qui en arrache. De plus, on vit dans un monde où les musiques de partout sont accessibles, où la compétition est de plus en plus féroce et où le grand public a la ‘’zapette’’ facile. Très difficile comme artiste de se distinguer, de se faire un nom. Par le biais d’exemples et d’exercices répartis sur cinq demi-journées, le formateur démontrera l’importance de la clarté d’un texte, de la présence d’un hook et d’une bonne structure d’une chanson.

L’EFFICACITÉ est donc le mot d’ordre dans la formation proposée.

Comment arrive-t-on à séduire rapidement ?

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans ma chanson ?

Comment pourrais-je l’améliorer ?

À la fin de la formation, le participant sera en mesure de :

· Comprendre les différents mécanismes qui rendent une chanson attrayante.

· Identifier les éléments problématiques d’un texte te les corriger

· Comprendre le rôle des différentes parties d’une chanson

· Créer des nouveaux hooks musicaux

· Bâtir des structures de chansons efficaces

· Sortir de ses patterns habituels de création

· Proposer des œuvres plus claires

 

Le formateur déposera un rapport à la suite de l’atelier. Un gabarit rédactionnel lui sera remis. Les participants, quant à eux, rempliront le formulaire d’évaluation.

 

Formateur : Manuel Gasse

Manuel Gasse est un auteur-compositeur-interprète musicien autodidacte originaire de Havre-St-Pierre sur la Côte-Nord. Il quitte le village à l'âge de 17 ans après une adolescence bien remplie de métal, de country, de chanson du terroir, de rétro, etc. Région oblige ! Il chante ses premières chansons devant public en 1999 dans le cadre de "Tout nouveau tout show" de Radio-Canada. Concours qu'il remporte. On le verra ensuite gagner les prix du public à Granby en 2000 et à Petite-Vallée en 2002. Il s'installe à Montréal en 2001 et apparaît de fil en aiguille dans plusieurs émissions de télé (Les refrains d'abord, L'été c'est péché, etc) tout en survivant pendant 4 ans, parallèlement, en s'égosillant dans les corridors du métro. C'est finalement en 2006 qu'il lance son premier album (Être un homme) sur lequel paraît la très usée des radios "Une autre journée". C'est alors la folie. Des foules de jeunes femmes hystériques se massent devant sa demeure l'empêchant ainsi à tout jamais de vivre une vie normale. Non, ce bout-là est moins vrai, on dirait. En 2008, en association avec Radio-Canada, il crée le projet "Journal d'un ACI", projet unique en son genre. Il crée, en douze semaines, douze chansons ainsi que douze capsules vidéo où il étale ses élans de création. Ben oui, à l'époque c'était quasiment révolutionnaire. Le projet se fait remarquer et attire beaucoup d'internautes. En découlera un deuxième album. "Journal" est le premier album de l'histoire du Québec à ne sortir qu'en format numérique. En 2010, dans la continuité de Journal d'un ACI, il lance le projet "La fabrique à chansons". Projet qui ressemble au précédent, mais qu'il fait avec la collaboration musicale de plusieurs autres ACI tels que Antoine Gratton, Alex Nevsky, Elisapie Isaac, Damien Robitaille, Tricot Machine, Vincent Vallières, etc. Encore une fois, il réalise tout le montage des capsules. Depuis, il travaille avec plusieurs artistes (Elisapie, Caracol, Kevin Parent, Les soeurs Boulay, Chloé Lacasse, etc) comme co-compositeur, consultant en écriture de chansons ou comme musicien.

 

Politique de remboursement

En cas d’annulation de votre inscription, vous devez en aviser la SPACQ par courriel au minimum 7 jours ouvrables avant la date de la formation. En deçà de cette limite, aucun remboursement ne sera accordé. Le total des frais sera retenu par l’association pour couvrir les frais d’administration.

 

Cette formation est rendue possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec et de Compétence Culture.