Membre
Membre Trouver un membre

Intégration de la SOPREF

En août 2009, le conseil d’administration de la Société pour la promotion de la relève musicale de l’espace francophone (SOPREF) prenait la décision de cesser définitivement ses activités. Après dix ans d’existence pendant lesquels elle aura rendu d’innombrables services aux auteurs-compositeurs de la relève, le rideau se baisse sur cet organisme qui a catalysé la scène émergente et, par le fait même, toute notre industrie musicale. La SOPREF aura contribué de manière significative à l’amélioration des conditions professionnelles et morales des artistes de l’émergence et nous saluons les efforts qu’y ont investis ses employés et administrateurs.

Le conseil d’administration de la SPACQ est d’avis que la mission et les services de la SOPREF doivent être assurés par une association établie et désireuse de poursuivre la veille sectorielle assurée par cette dernière.

La SPACQ a décidé d’assumer ce rôle. Nous avons la conviction profonde qu’il est crucial de bien encadrer cette clientèle talentueuse qui formera l’élite de demain. La SPACQ jouera donc désormais un rôle de premier plan dans la professionnalisation de cette scène émergente et enrichira son parcours dès le tout début.

Quant aux détails entourant la transition et l’offre de services, voici quelques pistes de réponses :

Pourquoi la SOPREF en est-elle venue à se dissoudre?
La SPACQ doit s’attarder aux causes de la dissolution de la SOPREF si elle ne veut pas être victime des mêmes écueils. Voici nos principaux constats:

- Force est de constater que les problèmes économiques sont à la source même du mal. En fait, nous avons constaté que les ressources financières de la SOPREF se révélaient trop limitées par rapport aux services offerts.

- Incidemment, la SPACQ devra abandonner certains services périphériques à l’offre de service principale pour alléger le fardeau et assurer la viabilité des services. L’offre assurée par la SPACQ sera décrite un peu plus loin.

- Local Distribution, un distributeur de produits physiques et numériques, a également contribué à la perte de la SOPREF. Lourdement impactée par la chute des ventes de disques physiques, les difficultés économiques de cette entreprise à la charge de la SOPREF ont canalisé les énergies et les deniers de la SOPREF. À cet égard, la SOPREF a décidé en 2008 de mettre fin aux activités de Local Distribution et a récemment procédé au remboursement de l’ensemble de ses créances. La SPACQ n’a pas l’intention de reprendre les services assurés anciennement par Local Distribution.

Pourquoi la SPACQ?
La SPACQ représente depuis bientôt trente ans les intérêts moraux, économiques et professionnels des auteurs francophones canadiens et de tous les compositeurs au Québec. Elle jouit d’une solide réputation et d’un membership de plus de 600 membres, dont plusieurs auteurs-compositeurs de la scène émergente. Son financement est stable et bien établi et elle possède une équipe qui possède une solide expertise.

La mission de la SPACQ et de la SOPREF sont analogues. Si d’aucuns allèguent que la SOPREF représente les intérêts de producteurs, nous sommes plutôt d’avis que la SOPREF réunit avant tout des auteurs-compositeurs contraints d’assumer leur production, un fait qui n’est pas le seul apanage des auteurs et compositeurs de la relève. De fait, nombreux sont les membres SPACQ qui sont producteurs de leur bande maîtresse. La réalité de l’autoproduction n’est incidemment pas étrangère à notre expertise et nous sommes à même d’offrir les services afférents à la culture entrepreneuriale des auteurs et compositeurs.

Comment intégrer la clientèle SOPREF à la SPACQ?
Avant toute chose, précisons que la SPACQ et la SOPREF ne procèdent pas à une fusion ou une acquisition. La SPACQ propose plutôt d’intégrer tous les membres auteurs-compositeurs de la SOPREF à son organisation et de leur offrir les services que celle-ci leur rendait.

De son côté, la SOPREF est incapable d’honorer l’ensemble de son passif à court terme et a conséquemment décidé de déclarer faillite. La SOPREF sera donc liquidée et libérée de ses dettes. Elle a cessé toutes ses opérations et n’a aucune intention à court ou long terme de reprendre ses activités.

Afin de ne pas pénaliser les membres de la SOPREF au moment de sa dissolution et pour leur permettre de recevoir les services pour lesquels ils avaient acquitté une cotisation annuelle, la SPACQ leur offre une adhésion gratuite à titre de membre stagiaire à la SPACQ. En profitant de cette offre, leur adhésion sera valide jusqu’au 30 mars 2012.

Quelle est la mission de la SPACQ pour la scène émergente?
L’énoncé de mission de la SPACQ pour la scène émergente s’érigera autour des trois pôles suivants:
- Veiller au développement professionnel et économique de la scène émergente en soutenant l’accès de ce secteur à des programmes de soutien dédié;
- Contribuer au développement des conditions de travail des créateurs émergents;
- Favoriser une plus grande implication du milieu au sein de l’organisme.

Quels seraient les services offerts par la SPACQ à la scène émergente?
- Accès aux services d’un avocat en droit d’auteur;
- Accès privilégié à l’ensemble de nos activités de formation en chanson et en gestion de sa carrière;
- Édition du Guide Autoprod 101;
- Coordination d’une table de concertation de la relève;
- Réduction de votre cotisation professionnelle pour toute musique de commande soumise à l’une de nos ententes collectives;
- Réduction de tarif sur notre service de dépôt d’œuvres;
- Rabais aux membres auprès de différents partenaires;
- Réseautage;
- Publication de votre biographie et de votre photo sur notre site Internet;
- Droit de vote pour le lauréat de la meilleure musique originale dans le cadre des Jutra.

Conclusion
La SPACQ a la conviction de pouvoir représenter les auteurs et les compositeurs de la scène émergeante. La SPACQ possède une structure solide et nos missions sont compatibles. Nous espérons que l’industrie saura reconnaître que cette clientèle doit être réunie autour d’un organisme structuré et représentatif et nous reconnaîtra comme l’association la mieux positionnée pour le faire.