Membre
Membre Trouver un membre

Historique

En mai 1981, exaspérés par les conditions de travail réservées aux créateurs, Luc Plamondon, Diane Juster et Lise Aubut fondent la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec. Entourés notamment de François Cousineau, Stéphane Venne et Gilles Vigneault, ils forment le premier conseil d’administration de la Société. Leur mission première est de défendre les intérêts moraux, professionnels et économiques des auteurs et des compositeurs.

La SPACQ occupe aujourd’hui une place importante dans l’univers de la musique canadienne. Chaque auteur compositeur résidant au Québec est maintenant représenté par la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec. Désormais, ils n’ont plus à défendre leurs intérêts individuels face aux producteurs ou aux diffuseurs, la SPACQ les représente collectivement!

Depuis sa fondation en 1981, la SPACQ a transformé plusieurs de ses objectifs en victoires! En voici quelques-unes:

  • La SPACQ fonde en 1985, avec la SACEM, la Société de reproduction des auteurs compositeurs et éditeurs du Canada (SODRAC). La SODRAC est une société de gestion du droit de reproduction qui représente les œuvres de plus de 5000 créateurs et éditeurs canadiens.
  • La SPACQ a permis l’abolition de la licence obligatoire au cours de la phase 1 de la révision de la Loi sur le droit d’auteur en 1988. Cette intervention auprès du législateur lui permet de négocier les droits de reproduction sur tout phonogramme ou autre support destiné à la vente.
  • La SPACQ a été l’instigatrice de la fusion des deux sociétés de perception d’exécution publique, la CAPAC et la SDE, en une seule société de gestion, la SOCAN.
  • La SPACQ a soutenu l’augmentation des quotas de chansons francophones et de contenu canadien sur les ondes radiophoniques par le biais de plusieurs interventions auprès du CRTC.
  • La SPACQ a été reconnue au niveau provincial, en 1992, à titre de seule négociatrice des œuvres de commande musicale auprès de la Commission de reconnaissance des associations d’artistes (Loi sur le statut de l’artiste).
  • La SPACQ a été reconnue au niveau fédéral, en 1996, à titre de représentante des auteurs, des compositeurs et des auteurs-compositeurs de chanson de langue française et de musique sans parole commandée à un artiste domicilié ou résidant au Québec.
  • La SPACQ a œuvré à l’élaboration d’un programme d’aide accordé aux auteurs et aux compositeurs des albums financés par Musicaction.
  • La SPACQ a milité pour l’adoption de la Loi sur le statut de l’artiste.
  • La SPACQ a donné l’impulsion nécessaire à l’introduction d’un prix honorant un auteur compositeur au Gala de l’ADISQ.
  • La SPACQ représente les intérêts des auteurs et des compositeurs au sein de plusieurs instances telles que Musicaction, La Coalition pour la diversité culturelle, la Grande nuit du Cinéma, le Panthéon des auteurs et des compositeurs canadiens, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), l’Observatoire de la culture et des communications de Québec (OCCQ) et la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs au Canada (SODRAC).
  • La SPACQ a créé la Fondation SPACQ qui a remis depuis sa création en 2006 des centaines de milliers de dollars à une multitude d’auteurs et compositeurs qui ont marqué de leur talent notre patrimoine culturel national.